A chaque intronisation, le prince sortant prend la parole pour son discours de fin de règne, tandis que le nouveau prince en fait de même pour son discours d’intronisation. Vous trouverez ci-après tous les discours recensés pour chaque prince. Certains sont restés fidèle à la prose en rimes, d’autres sont plus prolifiques en langage courant… Quel que soit leur style, ces discours sont de formidables témoins des règnes vécus par chacun… Bonne lecture !

Discours d'Intronisation de François 1er - 29/02/2020



Chers amis Martelangeois, Chers amis Carnavaleux, Bonsoir !

Il était une fois dans une très très très, mais vraiment très lointaine galaxie ….
Oui ! C’est dans le « Dark Country » en 1978 que je naquis.
Ensuite, c’est à Louvain-la-Neuve que je partis pour… profiter de la vie.
Ricard, Stella et à-fonds jusqu’au bout de la nuit.

Il y a maintenant plus de dix ans que Martelange nous a accueillis :
Moi, Florent, Julie … et mes fameux CDs de David Bowie.
Thomas, Manon, Camille vinrent ensuite compléter notre famille.
Heureux, Nous sommes ici tous devant vous réunis.

La Sûre a remplacé la Sambre, le schiste a remplacé le charbon.
Du bon côté de la force maintenant nous nous trouvons.

Nos débuts carnavalesques avec les Poules
continuent aujourd’hui avec les Euphoriques.
Et c’est avec cette grande bande de mabouls,
que nous avons mis tout ce week-end en musique.

Il y a quelques mois, un prince être j’ai dû décider
L’amicale je remercie de me l’avoir proposé.
Un 25e que je suis honoré de représenter,
tant le Comité s’est encore cette fois-ci surpassé.

C’est entouré de notre suite de Jedi,
que nous défilerons pour ce Bowie-kend de guindaille.
« Rebel » nous sommes, pas besoin de médailles,
aucun virus n’altère notre enthousiasme sans faille.

Je remercie ma douce et tendre princesse Julie, mes chers enfants Florent,
Thomas, Manon et Camille pour leur présence et leur soutient dans
cette fabuleuse aventure qui nous sourit.

Je remercie sincèrement l’Amicale des Princes et le Comité Carnaval garants du maintien des traditions carnavalesques.
Cet évènement est et doit rester un amusement pour tous et c’est avec
fierté que je représenterai les valeurs qui sont les nôtres.

Je remercie et ne remercierai jamais assez toute notre suite qui nous
accompagne depuis des mois, vous êtes les meilleurs !

Je remercie bien évidemment Geneviève notre couturière, pour ces
magnifiques costumes que nous portons fièrement ce soir.

« 25e Prince Carnaval de Martelange »

Pour pouvoir être ici devant vous en tant que 25e prince Carnaval de Martelange,

Il aura tout d’abord fallu qu’il y ait un tout premier Prince Carnaval, je demande donc à mon ami Philippe 1er de bien vouloir me rejoindre

Il faut aussi un Carnaval :

Sans comité, pas de carnaval. Je demande donc à Thierry notre Président du Comité de bien vouloir me rejoindre.

Sans folklore, sans tradition, pas de Carnaval. Je demande donc à Michel 1er, mémoire et défenseur de notre carnaval de bien vouloir me rejoindre.

Il faut enfin une superbe commune ardennaise, je demande donc à Daniel notre bourgmestre de bien vouloir me rejoindre également.

Et pour terminer, je demande à Vincent 1er notre président de l’Amicale des Princes de bien vouloir me rejoindre.

Voilà donc messieurs, vous êtes donc en bonne partie responsables de ma présence ici.

Je tiens donc tout spécialement à vous remercier.
Je vous remercie donc en vous offrant cette « Stardoise » créée tout
spécialement pour ce 25e anniversaire en édition très limitée et numérotée.

Je vous remets à chacun cette médaille en ardoise donc, comme l’étaient les toutes premières médailles à Martelange.

Cette « Stardoise » a une triple symbolique pour moi :

Cette étoile noire qui représente notre thème « Star Wars ».
Cette Black Star dernier symbole de mon idole de toujours David Bowie.
Cette ardoise et son fendeur icones éternels de notre cité.

Merci encore à toutes et tous pour votre présence ce soir,
Vive le Carnaval et vive Martelange !

Que la chope soit avec vous.

Discours du Bourgmestre Daniel Waty - 29/02/2020



Amis carnavaliers, bonsoir,

Etes-vous contaminés par la PPA, la peste porcine africaine ?
Etes-vous infectés par le Coronavirus ?
La fièvre du carnaval vous envahit-elle déjà ?
Alors, bienvenue à vous, restez en notre festive compagnie en ce week-end de réjouissances. Le carnavalovirus se répand à toute vitesse. Et nos médications carnavalesques, c’est sûr, vont vous préserver.

D’ailleurs, nous sommes sous la protection de Manneken-Pis,
Le ketje de Bruxelles récemment paré de notre élégant costume princier.
Il veille sur Martelange et arrose abondamment les carnavaleux de son liquide bienfaiteur.
L’ambiance contagieuse gagne les maisons.

Bonne nouvelle : le Coronavirus va nous confiner au bar le temps de l’épidémie. Merci le virus !
Cependant, préparez vos masques. Méfiez-vous de vos plumes contaminées venues de Chine.
Bientôt nous serons tous en quarantaine sous ce chapiteau. La quinzaine de la fiesta ! Wouah ! Du jamais vu !

Bonjour les postillons infectés, les bisous à risques, les mains aux mille bactéries. La période d’incubation est lancée. Demain, fièvre, maux de tête, courbatures, thermomètre qui grimpe. Pour une fois, ce ne sera pas la faute à la bibine. D’ailleurs, les 10 % d’éthanol contenu dans la boisson ne combattent-ils pas l’infection ? Enfin, voilà le vaccin.

Allez, santé !

Prince François, Princesse Julie et toute votre superbe suite Vous entrez dans un univers irréel, idyllique, féérique ...
2020 sera pour vous une année olympique. Vitaminez-vous à chaque occasion.
Tenez la dragée haute car les carnavaleux sont de fameux gaillards, les dames aussi.
Avec ces infatigables emplumés, bon amusement lors de vos innombrables sorties.

Bravo à notre esprit carnavalesque rhénan depuis ¼ de siècle.
Correction dans les déguisements et bienveillance festive.
Parodie élégante, caricature amusante.
Bonhomie partagée, belle image pour les réseaux sociaux et la presse.
Notre carnaval sert au folklore régional et au rayonnement de la commune. Soyons-en fiers. Ca vaut bien un coup de schnaps.

Partager une bonne pinte de bière, sans tomber dans un coma éthylique, C’est facile lorsqu’on swingue entre une pression et un verre d’eau (gratuite).
Gardons nos bonnes habitudes du mois de tournée minérale.

Nos tambours-majors, des organisateurs hors pair,
Et toute la troupe de prodigieux bénévoles,
Nous entraîne dans cette folle farandole.
Aïe, aïe, aïe, gare aux porte-monnaie.
Ils seront convalescents lundi.

Les familles Princières consorts aux prestigieux costumes d’apparat, Tous ces carnavalisants nous convient à ce joyeux tumulte.
Toute l’année, ils s’entraînent pour arriver ce week-end à leur pic de forme.

Maintenant en route jusqu’à demain aux douze coups de minuit.
Vivez l’apothéose, processionnez la joie de vivre toutes ces heures durant.
Faites vivre notre carnaval et inondez de bonne humeur le cœur de tous les carnavaleux.

Allez hop, allez …